Menu
Prendre rendez-vous en ligne
01.45.05.54.38

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Le samedi de 9h à 12h


Demandez à être rappelé gratuitement

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Augmentation mammaire : Votre chirurgien, le Docteur Poirier à Paris vous informe

Augmentation mammaire : Votre chirurgien, le Docteur Poirier à Paris vous informe

Le 29 décembre 2017
Augmentation mammaire : Votre chirurgien, le Docteur Poirier à Paris vous informe Augmentation mammaire : Votre chirurgien, le Docteur Poirier à Paris vous informe Augmentation mammaire : Votre chirurgien, le Docteur Poirier à Paris vous informe Augmentation mammaire : Votre chirurgien, le Docteur Poirier à Paris vous informe

QUELLES SONT LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES POUR UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ?

Les techniques ont en effet évoluées ces dernières années.

La technique de base est celle de la mise en place d’une prothèse mammaire en Silicone le plus souvent en gel hautement cohésif ce qui fait que les « fuites » de silicone qui ont pu être observées par le passé ont disparu.

Une nouvelle technique plus récente peut être proposée quand il existe des surcharges graisseuses disponibles en quantité suffisante pour réaliser une liposuccion associée à un Lipofilling mammaire c'est-à-dire prélever de la graisse là où elle est excédentaire pour l’injecter dans une glande mammaire de volume insuffisant.

Cette technique peut être associée à la première pour réaliser alors une technique dite composite qui peut masquer notamment des plis visibles d’une prothèse.

A savoir la graisse ré injectée peut fondre dans des proportions de 30 à 60%...

 

 LA PREMIÈRE CONSULTATION, COMMENT ÇA SE PASSE ?

 

La patiente peut venir seule ou accompagnée de la personne de son choix afin de poser toutes les questions nécessaires.

Cette première consultation permet de connaitre les antécédents médicaux et chirurgicaux de la patiente et de s’enquérir du tabagisme qu’il conviendra d’interrompre avant toute chirurgie afin de limiter le risque de complication.

Nous procèderons à un examen clinique approfondi afin de déterminer la méthode chirurgicale la plus appropriée à la patiente.

Les mesures de la poitrine seront prises afin d’envisager ou non la possibilité d’une prise en charge au moins partielle par l’assurance maladie, accord soumis à entente préalable c'est-à-dire confirmation par un médecin conseil de la Sécurité sociale.

Des examens complémentaires pourront être prescrits dans certains cas comme une mammographie par exemple.

Au terme de cet examen, il sera procéder à des essais de prothèses mammaires de type « épithèse ».(conformateur externe)

 

LES DIFFÉRENTES PROTHÈSES MAMMAIRES : TAILLE, POSITION, PROJECTION, QUEL EST VOTRE AVIS D’EXPERT ?

 

Ces prothèses sont le plus souvent placées en sous musculaire ce qui permet une projection plus harmonieuse de la glande mammaire « restante » et de bien remplir la partie supérieure du sein (segment I)

La voie d’abord sous aréolaire semi circulaire à la limite de l’aréole et de la peau de la glande mammaire est la plus souvent utilisée. La cicatrice disparait le plus souvent dans les mois suivant l’intervention. Elle est préférée à la vois axillaire où la dissection réalisée ouvre un passage pour la prothèse qui après être passée dans un sens peut revenir se placer dans le creux axillaire. Quant à la voie sous mammaire (dans le sillon sous mammaire), la vision de l’aire opératoire est limitée et la cicatrice plus visible.

La forme de la prothèse est variée : ronde plus ou moins projetée, anatomique, asymétrique…

La forme ronde aura en général notre préférence car respectant la symétrie mammaire. En effet,  dans les semaines suivant l’intervention la prothèse évolue dans une « atmosphère hydrique » c'est-à-dire dans une réaction de type Lymphoedème qui va mettre parfois plusieurs semaines à « sécher » pour ensuite figer la prothèse qui aura alors tout intérêt à être parfaitement symétrique !

La projection de la prothèse sera adaptée au désir de la patiente mais aussi à son anatomie (étui cutané important ou non…)

Quant à la taille de la prothèse, elle sera conforme aux desiderata de la patiente que l’on saura conseiller pour valoriser au mieux cette nouvelle poitrine avec le buste, la taille, les hanches afin que la silhouette soit la plus harmonieuse possible.

L’essai d’épithèses (« fantômes » de prothèses permettant d’apprécier au mieux l’effet des différent volumes) permettra de guider vers le bon choix tout en sachant que lors de l’intervention, il sera de nouveau réalisé des essais afin de mettre en place la prothèse la mieux adaptée à l’anatomie de la patiente, au volume disponible pour accepter harmonieusement la bonne prothèse.

 

En cas de Lipofilling mammaire, les injections progressives des différentes seringues graisseuses permettront de créer le volume désiré qui sera légèrement surdimensionné pour tenir compte de la fonte approximativement prévisible de graisse.

 

LE BON VOLUME, L’EFFET NATUREL, COMMENT SAVOIR ? - QUELLE EST LA DURÉE DE VIE D’UNE PROTHÈSE MAMMAIRE ?

 

Le choix du volume dépend tout autant du souhait de la patiente que des possibilités anatomiques et de l’effet esthétique de cette nouvelle poitrine.

Plusieurs séances d’essai seront réalisées afin de bien choisir la projection, le volume.

L’effet naturel est assuré par la position sous musculaire de la prothèse ce qui n’obère en rien les potentialités sportives ultérieures.

 

 

QU’EST-CE QUE LA PATIENTE DOIT PRENDRE EN COMPTE AVANT DE SE FAIRE OPÉRER ?

 

Il convient tout d’abord de ne pas fumer ni avant l’intervention depuis au moins 6 semaines ni après pendant un mois afin de limiter le risque de complication (infection, retard de cicatrisation, exposition de la prothèse…)

Il convient de prévoir quelques jours de convalescence de 2 à 8 jours selon les patientes.

Les douleurs sont modérées et il est rarement nécessaire de renouveler les antalgiques.

Éviter le port de charge et les exercices pendant 3 à 4 semaines de préférence afin d’optimiser la cicatrisation.

 

COMMENT S’ASSURER QUE LES ATTENTES DE LA PATIENTE SOIENT COHÉRENTES AVEC LES RÉSULTATS ESTHÉTIQUES ?

 

Cette question est d’importance mais souvent les patientes redoutent d’avoir des prothèses trop grosses et souhaitent éviter le côté « Bimbo » !

C’est pourquoi  je leur explique qu’elles bénéficieront de la prothèse conforme à leur souhait et adaptée à leur anatomie,  afin que l’ensemble soit beau et en harmonie avec  la silhouette.

Elles peuvent parfois avoir le sentiment, une fois opérée que les prothèses auraient pu être "plus grosses".

En fait la prothèse est parfaitement adaptée à l’espace disponible anatomiquement et il faudra attendre quelques années que la peau se distende pour pouvoir lors d’une seconde intervention augmenter la taille des prothèses.

 

QUELLES SONT LES TAILLES DE SOUTIEN-GORGE LES PLUS DEMANDES ?

 

Voila une question d’importance !

Il convient de bien comprendre comment sont déterminées la taille des soutiens gorges.

Tout d’abord, un chiffre : 80, 90 100… cela correspond au tour de thorax qui malheureusement n’est pas toujours le même chez les fabricants ce qui fait que tel fabricant convient mieux qu’un autre car en fait leurs mannequins servant à la fabrication ne sont pas identiques donc les mensurations effectives diffèrent d’un fabricant à l’autre.

Il en va de même du bonnet (A, B, C, D…) qui correspond au volume du sein classé de façon croissante (figue puis orange puis pamplemousse pour imager la comparaison).

Vous comprenez donc que chaque femme ne peut bénéficier d’un 90 C bien que ce souhait soit le plus répandu !

Il nous appartient donc de bien expliquer ces subtilités "cosmétiques"…

 

PRÉPARATION AVANT CHIRURGIE ET DURÉE DE CELLE-CI, LES SOINS POST-CHIRURGIE (BANDES, DRAINAGES...).

 

Hormis l’interruption du tabagisme actif et/ou passif déjà évoqué, il sera prescrit des chaussettes de contention afin de limiter le risque de phlébite et donc d’embolie pulmonaire.

La consultation avec le médecin anesthésiste avant l’intervention est obligatoire.

Un premier pansement est mis en place après l’intervention juste avant la prise des mesures de la nouvelle poitrine.

Ces mesures seront communiquées à la patiente à son réveil  afin qu’elle puisse commander le soutien gorge en milieu spécialisé adapté à sa nouvelle poitrine réalisée sur mesure, adaptée aux différents essais de volume réalisés pendant l’intervention et non de taille pré déterminée ce qui risquerait de ne pas donner le meilleur résultat esthétique.

 

COMBIEN DE JOURS DE CONGÉS SONT-ILS NÉCESSAIRES POUR RÉCUPÉRER ?

 

La récupération est le plus souvent très rapide permettant ainsi de réaliser dans certains cas cette intervention en ambulatoire, c'est-à-dire entrée le matin et sortie le soir même.

Cependant, une période de 2 à 8 jours selon les cas peut s’avérer nécessaire pour bien récupérer.

 

RÉSULTAT VISIBLE APRÈS COMBIEN DE TEMPS ?

Le résultat initial donne dans un premier temps une poitrine plus volumineuse que l’aspect définitif.

Au bout de 4  semaines environ, les seins auront bien dégonflées et donnent une idée de l’aspect  final.

Dans les 6 mois suivant, les prothèses vont se placer  progressivement, « l’atmosphère hydrique » disparaitre

et  les mamelons légèrement remonter au lieu d’avoir tendance à « regarder en bas ».

Pour profiter des prestations relatives à une opération de chirurgie esthétique d'augmentation mammaire, veuillez contacter votre chirurgien le Docteur Poirier au 01 45 05 54 38, ou en complétant le formulaire de contact.