Menu
01.45.05.54.38

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Le samedi de 9h à 12h

Demandez à être rappelé gratuitement

Hypotrophie mammaire à Paris

Le Docteur Poirier réalise la prise en charge de l'hypotrophie mammaire sur Paris et région parisienne.

Cette hypotrophie mammaire est le plus souvent bilatérale mais dans certains cas elle peut être unilatérale et nécessiter parfois un geste chirurgical sur le sein contro latéral pour corriger une asymétrie mammaire.

L'existence d'une hypotrophie mammaire constitutionnelle ou acquise après une grossesse ou un régime est source d'une gêne physique et psychologique importante.

La mise en place de prothèses mammaires après un examen clinique précis et l'écoute des souhaits et désirs de la patiente apportera une solution durable à cette souffrance.

Le volume mammaire futur sera adapté à la morphologie de la patiente  et plusieurs essais seront réalisés avant et pendant l'intervention par l'utilisation de gabarits afin de mettre en place le volume adapté à l'anatomie et au souhait de la patiente. 

Quelle voie d'abord chirurgicale utiliser en cas d'hypotrophie mammaire ?

Le plus souvent la voie d'abord chirurgicale sous aréolaire semi circulaire à la limite aréole mammaire et peau du sein sera proposée en raison de la faible rançon cicatricielle.

D'autres voies d'abord (sous mammaire, axillaire...) sont possibles en cas d'hypotrophie mammaire, mais présentent chacune des inconvénients de visibilité de la cicatrice (voie sous mammaire) et de déplacement des prothèses notamment en position allongée pour l'incision axillaire.

Le Dr Poirier, chirurgien compétent en cas d'hypotrophie mammaire basé à Paris, saura répondre à toutes vos questions à ce sujet.

Quelle technique chirurgicale utiliser ?

De façon quasi systématique, la prothèse mammaire est positionnée sous le muscle dont la désinsertion des fibres musculaires va faire disparaître le risque de contraction.

Cette méthode utilisée en cas d'hypotrophie mammaire par votre chirurgien basé à Paris, a l'avantage de renforcer la projection de la partie supérieure de la poitrine permettant de bien remplir le soutien-gorge et de diminuer la survenue de coques péri prothétiques.

Quel type de prothèses mammaires ?

Les prothèses mammaires utilisées sont des prothèses en gel de silicone hautement cohésif, c'est-à-dire que le silicone ne se répand pas dans l'organisme mais reste solidaire de l'ensemble prothétique mammaire.

On a ainsi vu disparaître les siliconomes et migration de silicone dans les aires ganglionnaires. 

Peut on associer prothèses mammaires et lipofilling ?

Cette technique dite technique composite, est utilisée depuis longtemps et visait à diminuer le risque de percevoir quelques vagues  de la prothèse perceptibles parfois en interne ou sous glandulaire.

L'utilisation de prothèses remplies à 98% de gel de silicone a fait quasiment disparaître ce risque et l'indication de lipofilling complémentaire.

Quelle durée de vie des prothèses ?

La durée de vie des prothèses mammaires utilisée dans le cadre d'une hypotrophie mammaire est extrêmement variable et dépend de nombreux facteurs...

Les variations physiologiques de poids liées aux aléas de l'existence font qu'il faudra parfois reconsidérer la taille ou la position des prothèses.

Il peut être également nécessaire de réhausser la poitrine au bout de quelques années et donc de modifier la taille des prothèses mammaires. Vous pourrez alors reprendre contact avec votre chirurgien esthétique intervenant sur Paris et en région parisienne, pour une nouvelle opération.

Certaines complications comme la survenue de coques péri prothétiques peuvent amener à ôter la coque et changer les prothèses mammaires.

Il ne s'agit donc en aucun cas d'une "révision" avec "échange standard" comme certaines expressions pourraient à tort le faire penser. 

Augmentation mammaire et cancer ?

Les prothèses mammaires sont utilisées depuis prés de 60 ans en chirurgie mammaire et leur fabrication et conformité sont particulièrement surveillées.

Les prothèses mammaires sont le plus souvent utilisées pour reconstruire les seins après la survenue d'un cancer ce qui devrait suffire à les innocenter.

La survenue plus qu'exceptionnelle de rarissimes cancers bien particuliers et de forme purement locale ne rend pas impossible la survenue fortuite de ces cancers chez une femme porteuse par ailleurs de prothèses mammaires.

Contactez-moi

Consultez également :