Menu
01.45.05.54.38

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Le samedi de 9h à 12h

Demandez à être rappelé gratuitement

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissement

La liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissement

Le 20 décembre 2017
La liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le  Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissementLa liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le  Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissementLa liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le  Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissementLa liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le  Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissementLa liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le  Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissementLa liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le  Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissementLa liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le  Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissementLa liposculpture : avis de votre chirurgien esthétique, le  Docteur Fabrice Poirier à Paris 16 ème arrondissement

DANS QUEL CAS CONSEILLEZ-VOUS UNE LIPOSUCCION ? QUELLES SONT LES INDICATIONS ?

 

La demande de liposuccion est une demande fréquente. Elle relève en effet de plusieurs cas de figure.

Le rôle du chirurgien est de guider la ou le patient afin d’obtenir le résultat souhaité.

En premier lieu, la liposuccion ne fait pas maigrir !

Donc en cas de surcharge pondérale avec un Indice de Masse Corporelle (IMC) supérieur à 25, la première chose à faire et de conseiller un amaigrissement par régime en suivant les conseils que j’ai énoncé dans un précédent article afin de ramener l’IMC à un chiffre voisin de 20 car la liposuccion est faite pour ôter des excédents graisseux localisés et ne peut en aucun cas ôter globalement toute la graisse qui est non seulement sous cutanée mais aussi répartie dans tout le corps.

Au de là d’un IMC supérieur à 25, la liposuccion peut être pratiquée mais les résultats seront moins probants. Néanmoins cela peut motiver certains patients pour engager un régime sérieux par modification de ses mauvaises habitudes alimentaires et amplifier alors le résultat de cette intervention qui débute ainsi un cercle vertueux !

Il est extrêmement important de surveiller son poids après une liposuccion afin de ne pas grossir ce qui anéantirait les effets bénéfiques de l’opération !

D’autres éléments tels que le désir de grossesse futur doivent amener à surseoir à ce type d’intervention qui risquerait d’être inutile du fait de la probabilité de prise de poids.

DIFFÉRENCE ENTRE ABDOMINOPLASTIE ET LIPOSCULPTURE, OUI MAIS LESQUELLES ?

La confusion est en effet fréquente dans l’esprit des patients.

Bien que ces deux types d’actes chirurgicaux puissent être associés, leur finalité est différente.

La plastie abdominale ou médioabdominoplastie permettra d’obtenir un ventre plat en retendant la paroi abdominale et permet d’ôter la peau excédentaire, certes avec une rançon cicatricielle qui va s’estomper le temps passant.

La liposuccion du ventre permettra de gommer l’excédent graisseux sous cutané sans retendre la peau ni les muscles. Cette intervention comporte lorsqu’elle est faite isolément un risque de perforation digestive car de minimes hernies que l’on observe lors de la dissection de la paroi abdominale laissant passer une anse digestive peuvent  lors du passage de la canule créer une perforation digestive.

Lorsque cette liposuccion est réalisée en même temps qu’une plastie abdominale, ce risque est négligeable car on opère « à ciel ouvert »  le traitement de la hernie est réalisée dans le même temps.

LA LIPOSUCCION SE FAIT-ELLE AVANT, PENDANT OU APRÈS UN RÉGIME ? PERMET-ELLE DE PERDRE DU POIDS ?

 

Nous avons déjà évoqué cet aspect de la liposuccion mais il n’est pas inutile d’y revenir.

Il faut comprendre qu’une « grosse » liposuccion permettra d’ôter 2,8 litres à 3 litres de graisse maximum.

Au-delà le saignement entraîne une chute des globules rouges qui pourra amener à transfuser le patient, sans parler de la récupération qui sera beaucoup plus longue (3 à 4 semaines après transfusion).

Donc méfiance extrême lorsque certains parlent de 8 à 10 litres de graisse aspirée…c’est exposer le patient à un risque de mort subite par désamorçage de la pompe cardiaque, car il faut bien comprendre qu’une liposuccion ça fait saigner.

D’où l’importance de contrôler son poids par un régime dès la phase préparatoire à cette intervention.

Est-il utile de préciser que la liposuccion ne fait pas perdre de poids car la masse graisseuse ôtée est compensée dans les 8 jours par un œdème (gonflement) des parties aspirées qui feront que le poids une semaine après l’intervention sera supérieur au poids avant l’intervention.

Cet œdème va disparaitre dans les 3 à 4 semaines suivantes pour retrouver alors un poids équivalent ou légèrement inférieur au poids initial sauf si le patient pris d’une fringale incontrôlable se met à reprendre du poids ce que la balance ne manquera pas de nous montrer.

Dans l’idéal du cercle vertueux, le ou la patiente motivée débutera ou poursuivra son régime ce qui amplifiera le résultat.

QUELLE PARTIE DU CORPS PEUT-ÊTRE TRAVAILLÉE GRACE A CETTE INTERVENTION ?

Quasiment toutes les parties du corps !

L’initiateur de cette méthode (Le Dr Illouz) avait créé des « zones interdites » de liposuccion qui ont quasiment toutes disparues aujourd’hui.

Il est ainsi possible d’aspirer le menton, les bras, le dos, la poitrine chez les hommes atteints de gynécomastie, le ventre, les hanches, les fesses, le sacrum, la culotte de cheval, les cuisses, les genoux, les mollets, les chevilles…

Une notion à retenir, le port obligatoire du Lipopanthi (gaine modelante)  pendant deux mois après l’intervention afin de bien repositionner la peau sur les zones aspirées permettant d’éviter l’aspect de  « tôle ondulée » qui pouvait s’observer avant l’utilisation des panthys.

Néanmoins la qualité de la peau et notamment sa richesse en fibres élastiques est fondamentale pour optimiser le résultat.

PEUT-ON LIPOSUCER PLUSIEURS PARTIES DU CORPS LORS D’UNE MÊME INTERVENTION ?

Il est en effet possible, voir . il est même conseillé d’envisager d’harmoniser d’emblée la silhouette !

Plusieurs zones peuvent donc être liposucées dans le même temps opératoire.

Le facteur limitant à cette harmonisation sera la quantité de graisse à ôter afin de rester dans des zones acceptables d’exérèse graisseuse pour ne pas entrainer un saignement trop important qui pourrait nécessiter une transfusion sanguine.

Le choix d’une Lipopanthi adapté au geste réalisé amplifiera la qualité du résultat.

PEUT-ON UTILISER LA GRAISSE ASPIRÉE POUR FAIRE UN LIPOFILLING ?

L’utilisation de la graisse aspirée, recueillie, purifiée  puis ré-injectée constitue en effet la grande nouveauté de ces dix dernières années. Il a fallu vaincre un certain nombre de réticences notamment la crainte d’induction de tumeur par ré injection de graisse dans certains sites telle la poitrine pour généraliser cette pratique.

L’innocuité d’une ré injection de graisse est aujourd’hui largement démontrée par de nombreux travaux et les radiologues savent distinguer dans un sein la glande mammaire de la graisse injectée.

Le sein constitue en effet une zone fréquente de réinjection de graisse pour augmenter le volume ou régulariser une reconstruction.

Les fesses sont également un site receveur fréquent ainsi que le visage (pommettes, tempes, lèvres, joues…)

Néanmoins la fonte graisseuse de la graisse ainsi ré injectée peut atteindre 30 à 60% de la graisse donc on sur gonfle en général la zone greffée afin d’anticiper la fonte graisseuse.

On veillera à utiliser des canules de ré injection ultra fines afin de limiter le risque d’embolie graisseuse.

La rançon cicatricielle est extrêmement limitée les incisions étant de l’ordre de quelque millimètre donc le plus souvent invisibles lorsqu’elles sont judicieusement dissimulées dans les plis naturels.

COMMENT LA LIPOSUCCION AFFECTE-T-ELLE L'ASPECT DE LA PEAU ?

La liposuccion améliore le plus souvent la qualité de la peau surtout si l’on veille à bien porter le temps suffisant le Lipopanthi.

De plus le fait de diminuer la masse graisseuse améliore la perfusion sanguine de la peau donc son oxygénation

(même quantité de sang disponible pour oxygéner la peau soulager d’une graisse inutile).

EST-CE QUE LA LIPOSUCCION RÉSOUT LE PROBLÈME DE LA CELLULITE ?

 

Ce terme de «cellulite» s’il est populaire n’est pas un terme médical mais correspond dans le subconscient à un aspect rétracté de la peau lié aux capitons graisseux et à leur rétraction vers la profondeur c'est-à-dire vers le fascia musculaire par des fibres rétractiles confinant à donner un aspect peau d’orange.

Dans certains cas la liposuccion peut améliorer cet aspect mais n’en est pas le traitement qui reste à inventer.

COMBIEN DE TEMPS DE RÉCUPÉRATION FAUT-IL APRÈS UNE LIPOSUCCION ?

 

La récupération après une liposuccion est de durée variable selon le geste réalisé et selon les individus.

Une importante liposuccion fatigue davantage qu’une liposuccion modérée.

La douleur est variable dans son intensité et sa durée (de quelques jours à quelques semaines) là aussi l’importance du geste est à prendre en compte.

Il convient de prévoir au minimum 48 heures pour récupérer dans les liposuccions modérées jusqu’à trois à quatre semaines pour les gestes plus importants.

Tous ces facteurs de récupération sont essentiellement individuels et dépendent d’un individu à l’autre.

UNE ANESTHÉSIE LOCALE EST ELLE POSSIBLE POUR LA LIPOSUCCION ?

 

L’anesthésie locale est peu compatible avec la liposuccion, hormis la liposuccion du menton qui reste peu innervé et éloigné des muscles et des os qui eux ne sont pas accessibles à l’anesthésie locale.

De plus la quantité de produit anesthésique locale utilisable est limitée afin d’éviter de graves troubles du rythme cardiaque.

Pour toute demande relative à la liposuccion, veuillez contacter votre chirurgien esthétique le Docteur POIRIER à Paris 16 au 01.45.05.54.38 ou en complétant le formulaire de formulaire de contact.